Voici les 5 façons dont Marel aide à économiser l'eau

Comment accroître la durabilité dans une usine de transformation de volailles ?

Moistener Spray Cabinet For Air Chilling Tunnel Nozzle

Aujourd’hui, avec le réchauffement climat rapide, il est clair que l'eau est devenue une ressource essentielle à la vie. Il est logique d’envisager l'utilisation de l'eau dans un environnement industriel non seulement en termes de gain économique, mais aussi d'un point de vue environnemental. Une usine de transformation classique utilise de l'eau pour ébouillanter, refroidir et laver les produits, pour transporter les déchets et pour nettoyer et lubrifier les équipements de transformation. Partout, les usines de transformation recherchent constamment des moyens de réduire la consommation d'eau, et en particulier dans les zones où l'eau est rare.

L’empreinte hydrique de la volaille est inférieure à celle de toute autre viande consommée en masse. En général, la consommation d'eau dans une usine de transformation varie de 12 à 18 litres par volaille. Cependant, cela dépend beaucoup de la capacité, de l'infrastructure et de la technologie utilisée. En adoptant les toutes dernières techniques de Marel en matière d'économie d'eau, y compris le recyclage, dans la mesure du possible, des eaux usées traitées, une usine à grande vitesse convenablement équipée peut obtenir un chiffre très bas de 7 litres par oiseau.
Marel recherche constamment des moyens de réduire davantage la consommation d'eau, dans le cadre de l'engagement sincère de l'entreprise à améliorer la viabilité à long terme de la transformation des volailles.

Voici ci-dessous, cinq possibilités énoncées dans l'ordre des processus.

ATLAS Smartstack Washing

1. SmartStack – plus propre avec moins

L'une des priorités de Marel lors de la conception du module de transport SmartStack du système de manutention de volailles vivantes ATLAS était qu'il soit facile à nettoyer en profondeur et que le système développé pour le nettoyer utilise l'eau de manière efficace.
Le module, sans cadre à laver, est composé de plusieurs plateaux auto-empilables (nombre variable). Les plateaux eux-mêmes n'ont pas d'angles morts, tandis que le système de lavage automatique dispose d'un design et d'un positionnement intelligents des buses, garantissant une utilisation de l'eau extrêmement économique.
Marel a ainsi considérablement réduit le risque de contamination croisée entre les lots, et ce, de manière durable.

Aeroscalder Infeed

2. Air humidifié sans eau

L'échaudage traditionnel par immersion consomme beaucoup d'eau. Avant que le traitement puisse commencer, les systèmes d'échaudage doivent être remplis d'eau chauffée à la température appropriée. Au cours du processus, chaque carcasse emporte de l'eau avec elle, qui doit ensuite être rajoutée.
Le Marel AeroScalder utilise de l'air humidifié, et non de l'eau, pour transférer la chaleur aux follicules des plumes, réduisant ainsi la consommation d'eau jusqu'à 75 %.
Dans la section de plumaison, Marel surveille de près sa consommation d'eau. L'eau est nécessaire pour pouvoir laver les plumes de chaque carcasse. L'eau est également nécessaire pour lubrifier les doigts de plumaison. Il est donc logique d’utiliser également de l'eau pour transporter les plumes vers la zone de collecte des plumes. Marel réduit la consommation d'eau au minimum en garantissant un circuit très fermé. Cette solution fait recirculer le plus d'eau possible en créant le moins de déchets possible.

Evisceration Cleaning

3. Conception astucieuse de carrousel

Une section d'éviscération automatique comprend un certain nombre de machines à carrousel qui doivent être soigneusement lavées à la fin de chaque changement d’équipe. Cependant, dans ce cas, l’utilisation de l'eau n'est pas le seul facteur à prendre en compte. De nombreuses usines de transformation fonctionnent désormais pratiquement 24/h24, ce qui laisse de moins en moins de temps pour l'hygiène entre les changements d’équipe.
Lors de la conception de ses machines à carrousel, Marel a beaucoup réfléchi à la rapidité et à la facilité de nettoyage. Les machines à carrousel d'aujourd'hui sont des structures ouvertes avec des surfaces obliques et sans angles morts. Leur nettoyage en profondeur est désormais réalisé de façon plus rapide et efficace.
Marel propose des systèmes de transport sous vide et fermés pour le retrait à sec de tous les déchets des salles d'éviscération.

Downflow Plus Air Chilling

4. Refroidir avec de l'air

Dans un marché où la norme est le refroidissement par immersion, ce processus utilise inévitablement beaucoup d'eau. Le système de refroidissement doit être rempli d'eau refroidie par de la glace en écailles ou de l'eau glacée. Des réglementations nationales indiquent généralement la quantité d'eau qui doit déborder par carcasse.
Le refroidissement par air utilise peu et parfois aucune eau. La décision de passer du refroidissement par immersion dans l'eau au refroidissement par air est cependant une décision marketing. L'Europe a fait la transition il y a des décennies mais les États-Unis refroidissent encore largement par immersion dans l'eau.
Le refroidissement par air utilise des pulvérisations d'eau pour éviter les pertes de rendement dues à un dessèchement excessif et pour influencer le goût et la présentation du produit.
La technologie Marel DownFlow Plus permet un contrôle total de la quantité d'eau utilisée. Les stations de brumisation situées à des points choisis du processus de refroidissement appliquent une fine couche d'eau sur les surfaces internes ou externes. La direction de l'usine peut les activer ou les désactiver à volonté, en fonction des caractéristiques souhaitées pour le produit final.

Water Treatment Qatar Mazzraty Pre Treatment

5. Traitement des eaux

Marel Water Treatment peut fournir tout l'équipement pour traiter tous les effluents d'une usine de transformation de volailles, quel que soit le niveau requis par les exigences locales.
L'entreprise propose des systèmes de traitement primaire, secondaire et tertiaire ainsi que des systèmes de traitement des boues. Ces systèmes permettent aux usines de transformation de répondre à toutes les exigences réglementaires, tout en réduisant leur empreinte hydrique.
Une fois traités, il est désormais possible de rejeter les effluents dans les égouts, les eaux de surface ou la rivière locale en toute sécurité, voire de les utiliser pour l'irrigation des cultures.
La meilleure solution est peut-être de recycler cette eau pour l'utiliser dans l'usine de transformation elle-même. Cela peut remplacer les besoins en eau douce et réduire l’empreinte hydrique de l'usine : une solution gagnant-gagnant pour l’usine et l'environnement.


Nouvelles


Contactez-nous

Notre équipe de spécialistes est là pour vous aider et répondre à toutes vos questions. Veuillez remplir le formulaire, et nous vous répondrons dès que possible. N’hésitez pas à nous joindre. Nous serons ravis de vous répondre.