Bell & Evans et Marel partagent une vision

Mise en service d’une nouvelle usine de pointe, entièrement équipée par Marel

Bell Evans New Harvesting Facility Rendering 02

Janvier 2020 a marqué la conclusion d’un important accord entre le producteur américain de volailles haut de gamme Bell & Evans et Marel. Pour Marel, la construction d’une nouvelle usine de transformation de la volaille à Fredericksburg, en Pennsylvanie, est l’une des plus importantes transactions à ce jour. Les deux sociétés partagent la même vision en matière de durabilité, bien-être animal et sécurité alimentaire.

En vendant ses produits haut de gamme principalement sur le marché domestique de la vente au détail, Bell & Evans prend vraiment une position dans l’industrie alimentaire américaine, en stimulant la tendance vers une consommation plus durable. Cette nouvelle usine va certainement stimuler les ventes de produits de poulet biologiques.

Valeur maximale

Marel équipera entièrement l’usine de transformation, y compris deux lignes de transformation, chacune d’une capacité de 8 400 pph, mais préparée pour 10 500 pph. « Nous sommes très heureux de coopérer avec Bell & Evans dans ce projet important car nous partageons les mêmes valeurs », déclare Roger Claessens, vice-président exécutif de Marel Poultry. « Bell & Evans est connue pour apporter une valeur ajoutée maximale à l’ensemble de la chaîne, en maintenant une qualité de production optimale, de l’œuf au produit final. L’entreprise reconnaît que seul un partenariat solide, couvrant l’ensemble de la chaîne de transformation, peut élever la qualité de la transformation de la volaille au même niveau élevé. Nous sommes heureux que Marel puisse contribuer à ce dernier maillon de leur chaîne de valeur. »

Regle des 100%

« Chez Bell & Evans, nous pensons que si vous vous engagez à faire ce qui est juste, vous devez vous engager à 100%. Nous l’appelons la règle des 100 % », déclare le propriétaire Scott Sechler. Un facteur important de la règle des 100 % de Bell & Evans, c’est que la société s’est engagée pleinement à la production du poulet haut de gamme et biologique. Elle possède même le premier couvoir de poulets au monde certifié biologique et axé sur le bien-être des animaux. En juin 2019, Bell & Evans est passé au poulet « Das Klassenbester », une race de poulets de classe A, qui a remplacé complètement la race de poulets existante.

Traitement humain

Le bien-être des poulets est une priorité dans la règle des 100 % de Bell & Evans. Depuis plus de 20 ans, les poulets Bell & Evans sont élevés sans antibiotiques et dans le cadre d’un système unique de gestion à faible stress, de l’œuf à la ferme, en passant par la transformation et le transport. Les normes de Bell & Evans dépassent largement celles de l’USDA Certified Organic. Bell & Evans met l’accent sur le bien-être des animaux pendant leur transport de la ferme à l’usine de transformation. Ses fermes sont situées à moins d’une heure de route, en moyenne, de l’usine de transformation et les poulets sont transportés dans des systèmes de transport de volailles vivantes à la pointe de la technologie.

Bell Evans Breaded Meatballs

Un élément important de la règle du 100% de Bell & Evans est que la société est pleinement engagée dans le poulet de qualité supérieure et biologique

Minimiser le stress

Comme l’objectif de Bell & Evans est de manipuler ses poulets avec le plus grand soin, la société s’est associée à Marel pour acheter le système de transport automatisé ATLAS. Ce système élimine l’utilisation de chariots élévateurs à fourche et minimise le stress lors du déchargement. La réduction du bruit, de la lumière, du son et du mouvement assure une transition en douceur entre la remorque et l’anesthésie. En 2011, Bell & Evans a introduit pour la première fois l’anesthésie à induction lente (SIA), une version plus humaine de l’anesthésie en atmosphère contrôlée. L’anesthésie sans cruauté était à nouveau une priorité pour la nouvelle usine de traitement. La décision de Bell & Evans d’opter pour l’anesthésie multi-étapes CAS SmoothFlow fut donc facile à prendre.

Refroidissement a l'air

Un autre point clé de différence pour Bell & Evans est le refroidissement 100% à l’air. D’autres transformateurs de volaille américains produisent des poulets réfrigérés à l’eau chlorée ou utilisent un mélange de refroidissement à l’eau et à l’air. Depuis 2005, l’entreprise utilise le refroidissement à l’air pour 100 % de sa production de poulet, une première sans égal dans l’industrie. « La raison en est évidente », note Scott Sechler. « La réfrigération à l’air contribue de manière significative à la tendreté et à la saveur de la viande par rapport au système conventionnel de réfrigération à l’eau. Le refroidissement à l’air permet d’obtenir un meilleur produit. Si l’objectif est de produire le meilleur poulet possible, vous devez l’utiliser. » Le refroidissement à l’air est le moyen utilisé par Bell & Evans pour changer la transformation alimentaire américaine et offrir un autre niveau de qualité au consommateur. Il n’est pas surprenant que l’entreprise s’associe à Marel, l’autorité en matière de refroidissement à l’air depuis des décennies, avec un important portefeuille de brevets technologiques.

Vocation europeenne

Scott Sechler ajoute : « Dans notre nouvelle usine, nous allons construire une ligne de convoyage dans notre système de refroidissement à l’air pour refroidir nos abats avec les poulets comme ils le font en Europe. » Après un refroidissement 100% à l’air, les produits sont distribués et découpés dans le système de découpe ACM-NT de Marel qui comprend une solution Q-Wing pour la sélection des morceaux d’aile. Les États-Unis sont les seuls à disposer de systèmes automatisés de désossage en ligne de hauts de cuisses et de pilons, une tendance qui se dessine déjà en Europe. « En fait, nous sommes une entreprise à vocation européenne qui est située aux États-Unis. »

Tracabilite de la ferme a la fourchette

En outre, Bell & Evans est engagée à 100 % en faveur de la traçabilité. Le processus de traçabilité dans la nouvelle installation de Fredericksburg est unique aux États-Unis. Depuis son entrée dans l’usine de transformation jusqu’à son emballage, il est possible de suivre la trace de chaque poulet dans le processus et de déterminer de quel lot et de quelle ferme il provient. Le logiciel de transformation agroalimentaire Innova de Marel assure non seulement ce programme de traçabilité, mais il reliera également toutes les solutions dans toute l’usine, il collectera et analysera les données et offrira au personnel de l’usine de Bell & Evans les informations dont il a besoin pour mener à bien des opérations très efficaces. « Marel est la seule entreprise au monde à avoir rassemblé toutes les pièces du puzzle pour offrir un système de transformation de volaille vraiment remarquable que je suis fier d’utiliser dans notre nouvelle usine de transformation », conclut Scott Sechler.

 

 

Scott Sechler

Bell & Evans s'engage également à 100% en matière de traçabilité

À propos de Bell & Evans

Bell & Evans est la plus ancienne société américaine de production de poulets de marque. Elle célèbre ses 125 ans d’activité et 10 ans de production biologique. Bell & Evans est le pionnier de l’industrie du poulet entièrement naturel et de l’élevage sans antibiotiques et elle a établi les normes de bien-être animal les plus élevées de l’industrie. De son premier couvoir de poulets certifié biologique au monde, axé sur le bien-être des animaux, à l’anesthésie à induction lente et au refroidissement 100 % à l’air, Bell & Evans se passionne pour l’élevage responsable des poulets en utilisant des pratiques de bon sens pour ne produire que des poulets de première qualité.



Contactez-nous

Notre équipe de spécialistes est là pour vous aider et répondre à toutes vos questions. Veuillez remplir le formulaire, et nous vous répondrons dès que possible. N’hésitez pas à nous joindre. Nous serons ravis de vous répondre.